13) Fanjeaux/Mirepoix/Vals le 04/08

Publié le par laurentour

...Le chemin du Piémont...

 

 

Km : 28

Cumul : 302

Météo : 28 - soleil

Depart : 8h00

Alt : 350 - 390

Département : Ariège

Hébergement : Chez Evangelina - Donativo 15 €

Coquilles : 4/5

 

 

Partis ce matin vers 8 heures du couvent des Dominicaines de la Sainte Famille situé au petit village de Fanjeaux qui fût une agréable halte de part sa richesse en patrimoine et son passé historique lié au courant des Dominicains et du Catharisme encore très présent dans la région, l'étape du jour jusqu'à Mirepoix entre-coupée de jolies villages authentiques donne l'impression de traverser un couloir suspendu entre le présent et le passé.

 

Dès mon arrivée à Mirepoix en ayant changé de département passant de l'Aude à l'Ariège tous les gîtes sont complets dû au festival de la marionnette durant toute la semaine. A l'office de tourisme on me conseille d'aller voir Marie, gérante de la Presse située sur la place principale, qui s'occupe également de loger les randonneurs au long-courts dans les familles d'accueil de Mirepoix et les environs.

 

En définitif un ami et client de Marie de passage dans le magasin va me pousser en voiture 16 km avant l'étape de demain, chez Evangelina au hameau de Vals, accueillant en donativo les marcheurs du chemin du Piémont. Violoncelliste Hollandais installé depuis plusieurs années dans la région, j'apprendrais durant le trajet qu'il fait partie d'un groupe de musiciens se produisant dans les églises des alentours où l'acoustique permet de jouer des chants de l'Ame, tout en m'expliquant le style et les origines de cette musique. 

 

Stoppant devant le hameau je le remercie du service et découvre une église romane du Xème siècle atypique, construite dans une grotte naturelle confortée à sa base d'un bâtit de pierres et décorée à l'intérieure de fresques murales anciennes. Juste à côté, la maison d'Evangelina et Gilbet originaires de Belgique, ombragée d'arbres et de fleurs des pays visités lors de leurs nombreux voyages.

 

Logé au dernier étage d'une pièce charpentée de poutres apparentes d'origines, la vue sur l'église et le charme de l'endroit sont d'un effet garantit. Le soir au diner je ferais connaissance d'un couple de Belges originaire de Bruxelles parcourant quelques étapes sur le chemin du Piémont. La soirée très conviviale et frugale se finira aux alentours de 22 heures clôturant cette étape sur le chemin du Piémont.

 

Crédentiale tamponnée.

FIN DE L'ETAPE

Publié dans Ariège

Commenter cet article