9) Anglès/Le Vintrou/Mazamet le 28/07

Publié le par laurentour

Sur le GR36 en montagne Noire

 

 

Km : 27

Cumul : 178

Météo : 20 degrés - brume - nuageux

Depart : 8h00

Alt : 750 - 240

Département : Tarn

Hébergement : Chambre d'hôtes 38 €

Parcours : 3.5/5

 

 

Surpris ce matin en ouvrant la porte du gite de me retrouver nez à nez avec un brouillard compact, j'ai imaginé un instant aller cueillir des champignons en forêt Tarnaise, recouverte pour le coup d'un épais manteau de brume venu de nul part. Météo France qui avait prévu une nette amélioration ces jours-ci, et bien, y'a comme qui dirait un léger décalage stratosphérique dans leurs mesures prévisionnelles. Équipé en mode pluie je m'engouffre vers 8 heures sous le massif forestier où se dressent de gigantesques sapins qui semblent jaillir de leurs racines au fur et à mesure de ma progression dans la pénombre la plus complète... concentré sur les marques, c'est aujourd'hui que s'effectue le changement de GR et de direction, prévu si j'ai bien calculé mon coup aux alentours du hameau Le Rialet, à une distance de 15 km. Ensuite, il restera moins de 15 km sur le GR 36 pour rejoindre la ville de Mazamet au pied du pic de Nore. Pendant ce temps là, bien calé sur le chemin devenu plus souple dû à l'humidité envahissant le moindre centimètre carré, je remarque de nombreux ruisseaux reformés et gorgés d'eau émettant en concert leur brouhaha d'eau de pluie projetée. Vers 11 heures, après dissipation des brumes et des mini-gouttelettes provenant des hautes cimes, les premiers rayons de soleil apparaissent réchauffant l'atmosphère et du même coup séchant les vêtements.

 

correction en cours

 

A midi, comme prévu sur l'itinéraire de départ je quitte la voie d'Arles (GR653) aux environs du village Le Rialet et rattrape le GR36 direction plein sud vers Mazamet me positionnant sur la route du pic de Nore (Alt : 1200) avant de rejoindre Carcassonne situé sur la prochaine voie de pèlerinage d'ici 2 à 3 jours, le chemin du Piémont. 1 heure plus tard j'atteins le village Le Vintrou dont la particularité est de posséder une centrale électrique assez conséquente au vu de la taille du village. Un plus bas dans une vallée encaissée garnie de parois rocheuses le GR emprunte un tunnel creusé à même la roche débouchant sur le barrage de retenue et la rivière en contrebas où pêchent quelques amateurs de goujons. A 15 heures positionné sur les hauteurs j'aperçois Mazamet étiré de tout son long sur le versant nord des montagnes noires qui représentaient autrefois un intérêt stratégique pour la défense de la Province de Narbonne. A la révocation de l'Édit de Nantes en 1685 on obligea les protestants Mazamétains, exclus de nombreuses professions, à se consacrer à l'industrie et au négoce d'où sa renommée internationale dans le secteur du délainage il y a 150 ans. En 1902, la Banque de France attirait par l'appât du gain de la puissante organisation commerciale de Mazamet, décida d'ouvrir une succursale. Attaquant la dernière ligne droite pleine descente vers les abords du village de Mazamet, il me faut encore jongler entre les racines et les blocs de pierres pour accéder aux routes goudronnées et finir en douceur devant l'office de tourisme validant d'un tampon dans la crédentiale la FIN DE L'ETAPE.

Publié dans Tarn

Commenter cet article